SOMMEIL ET HUMEUR

Facteurs possibles de troubles du sommeil et de l’humeur

Les troubles du sommeil sont souvent liés à plusieurs autres problèmes de santé et peuvent toucher un tiers à la moitié des Européens. Les problèmes de santé connexes comprennent les troubles gastro-intestinaux, les déséquilibres hormonaux / thyroïdiens et les déséquilibres de l’humeur, comme la dépression ou le TDAH.

Les perturbations hormonales et le fait d’avoir une glande thyroïde sous-active ralentissent les processus métaboliques du corps et peuvent entraîner des perturbations du cycle du sommeil. Les déséquilibres des neurotransmetteurs peuvent également jouer un rôle dans les perturbations du cycle du sommeil dues à des inefficacités des systèmes de neurotransmetteurs excitateurs et / ou inhibiteurs.

La dépression et les symptômes de l’humeur peuvent être causés par plusieurs facteurs, notamment le stress, les déséquilibres hormonaux et les déséquilibres des neurotransmetteurs. La sérotonine, la dopamine, la noradrénaline, l’épinéphrine et le GABA sont des neurotransmetteurs supposés être impliqués dans le développement des symptômes de dépression et des troubles de l’humeur.

L’activité sérotoninergique normale semble être importante pour maintenir le sentiment de bien-être, et des carences en sérotonine peuvent être liées au développement de troubles anxieux. La noradrénaline est une proche cousine de l’épinéphrine, également connue sous le nom d’adrénaline. La réaction de «combat ou fuite» au stress est associée à des niveaux élevés d’adrénaline et de cortisol, et au sentiment lié au stress d’être dans un état de peur. De faibles symptômes thyroïdiens imitent la dépression; y compris la fatigue, l’irritabilité et la perte de poids soudaine. De faibles niveaux de vitamine D sont également fortement corrélés aux symptômes de la dépression.

Vous ne voyez pas vos symptômes?

Contactez nos cliniciens pour des conseils personnalisés sur votre santé et votre bien-être – gratuitement!